Gardingo

Gardingo est le nom d’un quartier de Florence, proche du Palazzo Vecchio, à l’emplacement de l’actuel Piazza di San Firenze. 

Si l’on en croit le témoignage du chroniqueur de la vie de Florence Villani, le lieu fut longtemps un champ de ruines après la destruction partielle de la ville par le roi d’Italie (ostrogoth) Totila [roi de 541 à 552]. 
Les Uberti, chefs du parti gibelin de Florence construisirent leurs palais dans ce quartier. Ils seront mis à sac par les habitants —guelfes— de Florence durant une émeute contre les gibelins pendant que Catalano et Loderingo étaient conjointement Podestà de Florence en 1266. Un incident que relate Catalano au chant XXIII de l’Enfer (v. 108).