Sites consacrés à Dante

Sites_Dante_Alighieri

De nombreux sites sont consacrés à Dante et à La Divine Comédie. Lecteurs et lectrices trouveront ici les principaux sites de référence.

  • Nota : Les liens ont été vérifiés, complétés et mis à jour le dimanche 24 octobre 2021

Bibliografia Dantesca Internazionale. LE site sur la bibliographie dantesque. Riche de milliers de références, il est le fruit de la collaboration entre la Società Dantesca Italiana et The Dante Society of America.

Bibliographie des études sur Dante en France. Le travail de Stefania Vignali est remarquable. Sans prétendre à l’exhaustivité, la sélection offerte est d’excellente qualité. Son but: «Indiquer les points de repère essentiels concernant les études sur la diffusion des ouvrages de Dante en France». Cette bibliographie est abritée sur le site des Studi Francesi

Bibliothèque Nationale de France — Gallica. Le site en ligne de la Bnf, Gallica, propose au passionné de Dante et de La Divine Comédie d’importantes ressources. Ce sont plus de 2700 documents qui sont accessibles. (Le lien renvoie directement à la recherche “dante alighieri” sur Gallica).

Dante Today. Ce site en ligne depuis 2006 archive des références à Dante et à ses œuvres dans la culture populaire et contemporaine des XXe et XXIe siècles. On y trouve des références à des jeux vidéo, à la danse contemporaine, à l’Opéra, etc. Le site, édité par le Bowdoin College et la Florida State University, est collaboratif, tout un chacun pouvant soumettre une information en vue de publication (celle-ci est vérifiée avant d’être mise en ligne). 

Dante’s Library. Ce site de l’université Duke (Caroline du Nord, États-Unis) entend explorer la “bibliothèque” de Dante, et «comprendre comment Dante lisait». Ce site entend dépasser le seul aspect textuel et donner une vision plus globale du “monde de Dante” à Florence et dans les lieux de son exil. Son contenu (en langue anglaise) est complémentaire de celui de DanteSources (voir ci-dessous)


Dante Network. Ce site créé par le Département de Philologie, Littérature et Linguistique de Pise et l’ISTI-CNR met à disposition quatre outils: 

    1. HDN (Hypermedia Dante Network) est le prolongement d’un projet développé précédemment par un PRIN (Progetti di Rilevante Interesse Nazionale). Il vise à améliorer les fonctionnalités de l’application DanteSources (ci-dessous).
    2. DanteSources est un instrument de recherche textuelle au sein des différentes œuvres de Dante. Ce projet ambitieux permet, entre autres, de «consulter les données relatives aux sources primaires citées par Dante; consulter les données concernant les auteurs cités; voir les domaines thématiques auxquels appartiennent les œuvres citées, etc.». Ce site semble plus complet que le Dante’s Library (ci-dessus)
    3. DaMA (Dante Medieval Archive) a comme objectif l’étude des principales sources classiques de l’Antiquité tardive et médiévale (en latin et en langues vulgaires) des œuvres de Dante. 
    4. DanteSearch est un outil de recherche qui permet d’interroger le corpus des œuvres de Dante Alighieri, celles-ci étant lemmatisées et grammaticalement annotées. Pour ce qui concerne plus particulièrement Rimes, le Convivio et la Commedia, elles le sont aussi syntaxiquement.

Dante Poliglotta dispose d’un fond d’environ deux cents traductions de La Divine Comédie en une soixantaine de langues et dialectes, chacune et chacun ayant sa propre musicalité. C’est cette richesse qu’entend promouvoir ce site.

Le Darmouth Dante Project est une base de données regroupant plus de soixante-dix (70) commentaires de La Divine Comédie. On y trouve notamment celui des fils de Dante (Jacopo et Pietro), de Boccace, etc. Son usage est extrêmement simple. Il suffit de renseigner sa requête, puis éventuellement ensuite d’affiner sa recherche, par “chant”, “langue”, commentaire, etc. Le Darmouth’s Dante Lab Reader qui est intégré dans le DDP est plus pratique et intuitif en terme de navigation. L’universitaire et linguiste Robert Hollander était l’un des principaux fondateurs de ces projets, tout comme du Princeton Dante Project. Ce dernier contient l’ensemble de l’œuvre de Dante. Elle est accessible par un système d’onglets très pratique et traduite, pour l’essentiel, en anglais.

La Divina Commedia (Weebly) un site très bien fait qui a multiplié les entrées (par personnages, par lieux, etc. ) ce qui permet de circuler facilement dans La Divine Comédie.

DivineComedy.digital Ce site est né à l’occasion du 700e anniversaire de la mort de Dante. Réalisé par The Visual Agency, (une agence spécialisée en data-visualisation basée à Milan et Dubaï), il permet de découvrir chant par chant, voire vers par vers, les œuvres d’art inspirées par La Divine Comédie. L’interactivité soignée et le graphisme léché offrent un grand confort de consultation.

Divine Comedy – Digital Dante. Ce site de la Columbia University a une longue histoire, puisque ce fut le premier site consacré à Dante en… 1990. Il a été créée par une étudiante Jen Hansen. Ce site a été entièrement refondu en 2014. On y trouve l’ensemble de l’œuvre de Dante (en italien et en traduction anglaise) dont La Divine Comédie. Le site en propose le texte original établi par Petrocchi et les traductions de Longfellow et Mandelbaum ainsi qu’un commentaire très complet de l’universitaire-chercheuse et autrice Teodolinda Barolini. En cliquant sur l’onglet “Digital Project” on trouve un outil permettant des recherches intertextuelles entre les textes de Dante et ceux d’Ovide, des re-créations musicales, etc.

Illuminated Dante Project. Lorsque le projet aura été mené à son terme, il contiendra un corpus de 270 manuscrits enluminés datant des XIV et XVe siècles (Pour l’instant, 40 manuscrits sont accessibles). Cela représentera alors «la plus grande archive des manuscrits de Dante». Les reproductions sont accessibles en ligne et en haute définition grâce à une convention obtenue par l’université de Naples ”Federico II”, qui est à l’origine du projet avec d’autres institutions. Pour l’instant, on y trouve les collections de la Bnf, de la Bibliothèque du Château de Chantilly, de l’Ősterreichische Nationalbibliothek de Vienne, de plusieurs bibliothèques italiennes et notamment la Bibliothèque Vaticane, la Trivulziana de Milan, la Medicea Laurenziana et la Riccardiana de Florence, etc. Le site est accessible en trois langues: italien, français et anglais.

Renaissance Dante in Print. Ce site couvre deux siècles environ (de 1472 à 1629), C’est une source essentielle pour ce qui concerne les principales éditions de La Divine Comédie imprimées durant cette période qui correspond peu ou prou à la Renaissance. Il contient également les reproductions de quelques pages de ces éditions. Il constitue un utile complément aux sites qui proposent les versions numérisées des manuscrits.


Le site de la Società Dantesca Italiana est le reflet de l’intense activité de la Dante. On y trouve: 

    • Dante Online est un site essentiel (il existe depuis 2001) si l’on s’intéresse à Dante.Tous les textes du poète y sont publiés en langue originale (italien et latin) et traduits en italien (pour les textes latins) et en anglais. On peut consulter les manuscrits (avec parfois une transcription). Le site comprend aussi une bibliographie très complète et une série de liens utiles;
    • la Società possède une chaîne YouTube
    • la Dante édite la revue Studi Danteschi.

Société Dantesque de France – La Société Dantesque de France a une activité particulièrement riche et organise régulièrement des événements autour de Dante, qu’il s’agisse d’invitations à des auteurs ou à des universitaires, des Lecturae dantis, etc. Elle travaille avec les autres sociétés dantesques dans le monde et se trouve ainsi au cœur d’un vaste réseau d’échanges autour de la figure de Dante.

The World of Dante est réalisé par l’Université de Virginie (États-Unis). Très complet avec une interactivité bien pensée, même si l’on sent que techniquement et graphiquement ce site a été conçu il y a déjà une dizaine d’années.

Vocabolario Dantesco. Ce site est un work in progress, fruit de la collaboration entre l’Accademia della Crusca et de l’Istituto del CNR Opera del Vocabolario Italiano OVI (Opera del Vocabolario Italiano). Plusieurs centaines de mots sont déjà en ligne. À terme, c’est l’ensemble du patrimoine lexical (en vulgaire ou en latin) contenu dans les œuvres du poète qui sera mis en ligne. Un article consacré à ce site en détaille les grandes lignes de son fonctionnement.