Achéron – Acheronte

Achéron – Acheronte

L’Achéron est l’une des rivières de l’Enfer. C’est cette rivière qui délimite la frontière entre le monde des vivants et l’Enfer et seules peuvent la passer les âmes qui y sont condamnées. 

Virgile, dans son Énéide, avait déjà évoqué l’Achéron, qui marque les confins du monde infernal, par exemple: 

puisque c’est ici, dit-on, la porte du roi des Enfers et le ténébreux marais des débordements de l’Achéron… (Livre VI, 106-107)

Les deux poètes reprennent pratiquement inchangée la description de la mythologie grecque: le fleuve Achéron coule dans le monde souterrain des enfers et Charon le traverse pour conduire les âmes des morts vers Hadés. 

Le fleuve Achéron existe réellement; c’est un cours d’eau grec qui se trouve en Épire.

  • Sources: Dante Dictionnary, Oxford, 1848, Paget Toynbee; Wikipedia