Virgile (Virgilio)

Virgile (Virgilio)

Virgile accompagne Dante tout au long de l’Enfer et du Purgatoire. C’est tout à la fois le « guide », le « maître », mais aussi fréquemment une figure maternelle aimante et protectrice vers laquelle Dante n’hésite pas à se tourner pour demander aide et conseil.

La rencontre se fait dès le premier chant de la Divine Comédie. Dante, perdu et empêché d’avancer par les “trois bêtes” (lynx, lion et louve), distingue d’abord une silhouette. Il ne sait pas trop s’il s’agit d’un homme vivant ou de l’ombre d’un mort. 

Virgile [Publio Virgilio Marones] est né à Andès, à côté de Mantoue, dans ce qui était alors la Gaule Cisalpine, le 15 octobre 70 avant J.-C. sous le consulat de Pompée et de Crassus, et non sub Julio —Jules César— comme il le dit dans le Chant I de l’Enfer (v. 24). Il étudia à Crémone et Milan avant de partir à Rome à l’âge de 17 ans où il étudia la réthorique et la philosophie. 

L’époque à laquelle vit Virgile est troublée par une guerre civile qui conduira d’abord a un affrontement entre Jules César et Pompée, qui aboutira à la défaite de ce dernier à la bataille de Pharsale (48 av. J.-C.). Quatre ans plus tard, César se fera assassiner par une conjuration menée par Brutus et Cassius. S’en suivra plusieurs années de guerre civile qui opposera les « républicains » Brutus et Cassius à Octave (le futur Auguste) et à Marc Antoine. L’un des épisodes marquant sera la bataille de Philippes, (42av. J.-C.) où Brutus et Cassius perdront la vie. 

Le soutien de Mécène

Virgile sera directement affecté par cette tragédie puisqu’il verra le domaine familial, à proximité de Mantoue, menacé d’être confisqué, pour être redistribué aux vétérans de la bataille de Philippes. Il semble qu’il ait évité cette spoliation grâce à l’appui d’amis influents. Seule certitude, il est introduit à cette époque —sans doute après le succès des Bucoliques— auprès du richissime Mécène qui entretient un cercle de poètes et d’artistes dont il fera partie. Cela l’amènera à vivre en Campanie (à côté de Naples) et en Sicile où Mécène possède des propriétés. C’est par son intermédiaire qu’il fera la connaissance d’Auguste dont il deviendra un poète officiel. 

À quarante ans, en 29 av. J.-C., il commence l’écriture de l’Énéide, son poème le plus connu mais qu’il n’achèvera jamais. Après y avoir travaillé onze ans. Il mourut le 21 septembre 19 av. J.-C. à Brindisi, de retour de Grèce. Avant de mourir, il demanda à ses amis et compagnons de voyage de brûler son œuvre. Ceux-ci n’obtempérèrent pas et au contraire firent parvenir le manuscrit à Auguste qui décida de sa publication. 

Le corps du poète fut transporté à Naples, où il fut inhumé sur la route de Puteoli (aujourd’hui Pozzuoli). La tombe est encore visible aujourd’hui, même si ses restes ont été dispersés au Moyen-Âge.

Virgile est connu pour ses trois œuvres principales: les Bucoliques, les Géorgiques et l‘Énéide. 

Sources: Virgile, Énéide, Les Belles Letres, Paris, 1961, introduction de André Bellesort; Dante Dictionnary, Clarendon Press, 1848, par Paget Toynbee; Treccani online, article sur Virgilio de Augusto Rostagni et Salvatore Battaglia; Wikipedia, pages sur Virgile/Virgilio, Philippes, etc.