Le Paradis

Paradiso_Michelangelo_Caetani

Représentation de l’univers de la Divine Comédie, par Michelangelo Caetani (1855)

En guise d’introduction

Le Paradis est le troisième est dernier Cantique de La Divine Comédie. Il compte 33 chants.

L’eau que je prends n’a jamais été courue;

Minerve y souffle, et Apollon me conduit,

et neuf Muses me montrent l’Ourse.

Dès le début du Paradis, Dante prévient son lecteur: il entre dans des eaux inconnues et il lui faudra avoir le cœur bien accroché pour le suivre.

Pourtant, si l’on s’en tient aux apparences, le Paradis semble un univers qu’un humain peut comprendre: comme en Enfer ou au Purgatoire, où il parcourait les terrasses et les corniches, Dante voyage de “ciel” en “ciel”, dans celui de la Lune d’abord puis de Mercure, de Vénus, du Soleil, de Mars, de Jupiter et de Saturne, chacun d’eux étant de plus en plus éloignés de la Terre. (Chants II à XXII)

Les âmes qu’il rencontre dans chacun d’eux ont été influencées par leur planète de naissance. L’esprit de son aïeul Cacciaguida, mort lors de la 1ère croisade, se trouve logiquement dans le Ciel de Mars, celui des “combattants de la foi”, ou ceux de saint Thomas d’Aquin et saint Bonaventure dans le ciel du Soleil, ciel de la “sagesse”.

Un hymne à la gloire de Dieu

S’élevant encore, il “monte” dans le ciel des étoiles, (Chant XXII à XXVII) qui, à l’inverse des cieux des planètes, est fixe. Une épreuve inattendue y attend Dante: il est soumis à un examen serré de la part de saint Pierre, saint Jacques et saint Jean sur la foi, l’espérance et la charité.

Désormais, toute référence à la vie terrestre a disparu, tout n’est plus qu’un hymne à la gloire de Dieu et au divin. Montant encore, le poète atteint le premier Mobile. (Chants XXVII à XXIX) Ce neuvième ciel est celui des anges, de leur “triomphe”. Ce sont leurs mouvements —leurs cercles de feu— autour d’un point lumineux d’une lumière si intense qu’elle ne peut être soutenue, qui est Dieu lui-même, qui meuvent les neuf autres cieux.

La dernière étape du voyage dans l’au-delà de Dante est l’Empyrée. Béatrice à ce moment l’abandonne pour y siéger. Saint Bernard sera le dernier guide de Dante. Il y découvre la “rose céleste” et peut contempler tous les bienheureux à leur place réelle et non dans cette illusion que sont les planètes. (Chants XXX à XXXIII)

En effet, tout ce qu’a vu Dante lors de son ascension du Paradis n’était qu’apparence, car c’est un humain. Ceci «convient à votre esprit, car il ne saisit qu’avec les sens», lui a expliqué auparavant Béatrice. C’est donc cette “représentation” au sens propre que raconte le poète, à son retour parmi les vivants. Elle est nécessaire car dans le Paradis il n’y a aucune matérialité: le temps est une notion abstraite tout comme celle du déplacement. Par exemple, le seul indice indiquant l’ascension vers un ciel plus élevé tient au fait que Béatrice devient encore plus belle, encore plus lumineuse et éblouissante.

Une joyeuse et grave quête mystique

Le Paradis est un œuvre de lumière. Lumière opalescente du ciel de la Lune, où les âmes des bienheureux apparaissent comme une “perle” blanche sur une front blanc, et dans celui de Jupiter nichées au cœur d’éclats de lumière. Dans ce lieu de la béatitude divine, il n’est pas de place pour l’ombre. Tout cela n’est pas sans danger. Car le poète, est toujours à la limite de perception de ses sens. Lorsqu’il se risque, au Chant XXXIII, à plonger son regard dans cette «lumière éternelle» qu’est Dieu il y «consume sa vue».

Pour un lecteur du XXIe siècle, ce dernier Cantique de La Divine Comédie est peut être le plus déroutant. Non pas tant par l’inspiration poétique vertigineuse du texte, mais par sa vision théologique. Tous les pères de l’Église, les théologiens mais aussi les réformateurs sont ici rassemblés dans cette joyeuse et grave quête mystique qui couronne cette œuvre de foi chrétienne qu’est La Divine Comédie.

La traduction du Paradis est en cours. Elle épouse le rythme de publication sur Twitter de #DivCo, le projet à l’origine de ce site (voir À propos). L’ensemble de ce Cantique devrait être publié —au plus tard— le 14 septembre 2021, jour du 700e anniversaire de la mort de Dante Alighieri. Pour l’instant, les Chants I à XXIV du Paradis sont en ligne. 

Chant I  
Prologue du Paradis • Invocation à Apollon • Ascension de Béatrice et Dante • Être transhumain • L’ordre de l’univers.

Chant II 
Premier ciel : Ciel de la Lune • Avertissement aux lecteurs • Les taches de la Lune • Erreur de Dante et explication de Béatrice.

Chant III
Premier Ciel : Ciel de la Lune • Âmes n’ayant pu accomplir leur vœu • Piccarda Donati • L’âme de la “Grande Constance”

Chant IV
Premier Ciel : Ciel de la Lune • Deux doutes de Dante • Platon dans l’erreur? • Vouloir absolu et relatif • Troisième doute.

Chant V
Premier Ciel : Ciel de la Lune • L’essence du vœu • Conditions d’un échange.
Deuxième Ciel : Ciel de Mercure • Éclat de la planète et des esprits.

Chant VI
Deuxième Ciel : Ciel de Mercure • L’Empereur Justinien • Histoire de l’aigle romaine • Les fautes des Guelfes et des Gibelins • Romeu de Villeneuve.

Chant VII
Deuxième Ciel : Ciel de Mercure • Explications de Béatrice • Juste mort du Christ et juste vengeance de cette mort • L’homme ne peut se racheter • Corruption des éléments et résurrection des corps.

Chant VIII
Troisième Ciel : Ciel de Vénus • Charles Martel, roi de Hongrie • Le royaume de Sicile et de Naples mal gouverné • Les vertus ne sont pas héréditaires.

Chant IX
Troisième Ciel : Ciel de Vénus • Prophétie de Charles Martel • Cunizza da Romano, Folquet de Marseille et Raab • Le pape et les cardinaux oublient la Terre Sainte.

Chant X
Quatrième Ciel : Ciel du Soleil • Esprits inspirés de sagesse • Une couronne de douze lumières autour de Béatrice et Dante • Thomas d’Aquin présente chacun des sages.

Chant XI
Quatrième Ciel : Ciel du Soleil • Doutes de Dante devinés et formulés par Thomas d’Aquin • Éloge de Saint François d’Assise • Décadence des Dominicains.

Chant XII
Quatrième Ciel : Ciel du Soleil • Une seconde couronne d’esprits • Éloge de Saint Dominique par Saint Bonaventure • Reproches aux Franciscains • Les onze compagnons de Saint Bonaventure.

Chant XIII
Quatrième Ciel : Ciel du Soleil • Danse et chant des deux couronnes d’esprits • Saint Thomas résout les doutes de Dante sur la sagesse de Salomon, Adam et Jésus • Avertissement sur les jugements hâtifs.

Chant XIV
Quatrième Ciel • Ciel du Soleil • Doute de Dante sur la résurrection des corps • Réponse de Salomon.
Cinquième Ciel • Ciel de Mars • Apparition des esprits de Mars: Combattants pour la foi • Formation d’une croix lumineuse dans laquelle flamboie le Christ.

Chant XV
Cinquième Ciel • Ciel de Mars • L’accueil joyeux de Cacciaguida —son trisaïeul— à Dante • Éloge de l’antique Florence • Vie, mort et salut de Cacciaguida. 

Chant XVI 
Cinquième Ciel • Ciel de Mars • Dante pose quatre questions • Cacciaguida répond sur ses ancêtres, sa naissance et la population de l’ancienne et heureuse Florence • Chute et disparition des vieilles familles.

Chant XVII 
Cinquième Ciel • Ciel de Mars • Craintes de Dante • Cacciaguida prédit à Dante son exil • Il faut dire la vérité et il faudra tout dire.

Chant XVIII
Cinquième Ciel • Ciel de Mars • Les compagnons de Cacciaguida dans la croix de Mars.
Sixième Ciel • Ciel de Jupiter • Les esprits bienheureux forment une phrase biblique • Le M devient lys, puis aigle • Imprécation contre l’avarice des papes.

Chant XIX
Sixième Ciel • Ciel de Jupiter • Doute de Dante • L’aigle parle d’une seule voix • La justice divine est insondable • La doctrine du salut • Indignité des souverains chrétiens.

Chant XX
Sixième Ciel • Ciel de Jupiter • Chant des esprits justes qui forment l’Aigle • Les esprits de l’œil: Davis, Trajan, Ézéchias, Constantin, Guillaume et Riphée • Doute de Dante sur la présence de païens au Paradis • Mystère de la prédestination divine.

Chant XXI
Septième ciel • Ciel de Saturne • L’échelle d’or  et les esprits contemplatifs • Mystère de la prédestination • Saint Pierre Damien • Luxe et mollesse des prélats modernes • Un haut cri.

Chant XXII
Septième ciel • Ciel de Saturne
• Stupeur de Dante et réconfort de Béatrice • Saint Benoît • La corruption des monastères.
Huitième ciel • Ciel des étoiles fixes • Triomphe du Christ • Invocation aux Gémeaux • Regard vers les planètes et la terre.

Chant XXIII
Huitième ciel • Ciel des étoiles fixes • Attente de Béatrice • Apparition des bienheureux avec le Christ triomphal • Il retourne à l’Empyrée • Sourire ineffable de Béatrice • Gloire et Ascension de Marie à l’Empirée • Hymne des bienheureux • Apparition de saint Pierre.

Chant XXIV
Huitième ciel • Ciel des étoiles fixes • Prière de Béatrice aux bienheureux pour Dante • Saint Pierre interroge Dante sur la foi • Credo de Dante • Approbation de saint Pierre.